Les amis du Tertre

L’association des Amis du Tertre, crée en 1997 (loi de 1901) a pour mission d’aider à la sauvegarde du château du Tertre et de ses dépendances, dans le respect de son passé culturel et en vue d’y accueillir étudiants, stagiaires et chercheurs. L’intention des Amis du Tertre est de garder dans la mesure du possible la vocation culturelle que Roger Martin du Gard avait donnée à cette maison depuis 1925 et, à l’heure où se multiplient les manifestations dans la région, choisir et développer sa spécificité.

Elle a déjà mené la restauration des piliers et du perron de la cour d’honneur; du bassin dessiné par Roger Martin du Gard, du Philosophe, de la Tourelle et du mur d’enceinte qui la prolonge, du Petit pont sur une rivière sèche. Elle programme chaque année des travaux pour conserver ce cadre exceptionnel.

Bulletin d’adhésion en ligne

Assemblée générale du 19 novembre 2022

Rapport moral 2021 

L’année 2021 a été en grande partie consacrée à la préparation des dossiers de restauration de la serre et du toit et à la mise en œuvre de la collecte nécessaire pour la réalisation des travaux de l’opération Un toit pour le Tertre  

Le travail préparatoire a été réalisé avec l’aide de la Fondation du Patrimoine et plus particulièrement du délégué régional Olivier Gronier.

Le devis de départ établi à 180 000 euros a considérablement augmenté, de par l’extension des travaux et l’augmentation du coût des matières premières.

Une grande exposition-vente de cadres de format A4 donnés par 44 artistes soit 135 œuvres en tout, chacune étant vendue pour la somme de 120 euros a permis de collecter 16 000 euros.

Plusieurs concerts ont également été donnés au profit de « Un toit pour le Tertre » par Brigitte Bouthinon Dumas et par Laure Colladant ainsi qu’un spectacle de la comédienne Valérie Bezançon.

Les Amis du Tertre ont également participé à l’opération Rendez-vous aux jardins.

Le Quatuor Mirages a donné un concert.

Les journées du patrimoine enrichies par la présence de musiciens dans le parc du Tertre ont été un point fort pour faire connaître la restauration du toit et mobiliser de nouveaux donateurs.

Parmi les musiciens il y avait notamment la fameuse gambiste Elisabeth Matiffa décédée à l’été 2022 à laquelle nous rendons hommage pour tout ce qu’elle a donné au Tertre pendant de longues années.

Les visites du parc pendant tout l’été, à la période d’ouverture, continuent de se développer : les visiteurs sont accueillis de façon personnalisée et se promènent librement avec un plan donné à l’entrée. A l’issue de la visite certains font des dons à des hauteurs variables.  1120 euros en 2021

Renouvellement du conseil d’administration

Laurent Bousquet, architecte, qui a déjà conduit des travaux au Tertre et qui a par ailleurs uneimportante activité associative se présente comme président.

Le nouveau CA, élu à l’unanimité est composé de : – Laurent Bousquet, président – Alain Rouel-Brax, trésorier (reconduit) – Philippe Catta, secrétaire – Monique Beaudouin, membre – Edith Grandjean, Jean-Pierre Mavit et Dominique Gautier restent membres du conseil d’administration  – Patrice Cahart reste président d’honneur

Les travaux

Les travaux de la serre votés en 2021 sont bien avancés et devraient être achevés d’ici la fin d’année 2022 : les ferrures sont terminées, un gros travail de maçonnerie est en cours de finition et l’entreprise de miroiterie sera présente fin novembre 2022.

Pour faire face à l’augmentation des devis, il est proposé de voter une augmentation de la participation de la contribution des Amis du Tertre aux travaux de la serre.

Laurent Bousquet a fait une « promenade dans le parc » 

Il a composé un document qui en rend compte avec des photos et des commentaires pour des travaux à envisager sur les vingt prochaines années qu’il présente à l’assemblée. (cf dossier joint)

Vasques – Escalier bassin – Murs de clôture – Sauts de loup (nord et ouest) – Tourelle 2 fenêtres – Philosophe (Le linteau, les colonnes, la souche de cheminée sont prioritaires. Le Philosophe a déjà été restauré grâce aux Amis du Tertre.) – Socle du sanglier – Statue de Diane- Table à la Diane – Escalier du potager – Serre (Travaux en cours) – Balustrade en bois de la véranda de Roger Martin du Gard (façade parc côté ouest) soubassement et escalier.

Ce document de promenade devra être complété par une visite plus approfondie avec les membres du conseil d’administration afin de préciser les travaux à entreprendre en trouvant une pertinence chronologique et une efficacité pérenne.

Projets de travaux

C’est le Philosophe qui nécessite les travaux les plus urgents, en deux étapes suivant le budget dont l’une, prioritaire, le linteau. Puis sans doute la balustrade de la véranda. Il faudra recenser les éléments du Saut du loup et les mettre de côté (Les travaux peuvent attendre car la présence des arbres, qui ont poussé les murs, empêche des travaux efficaces).

Un toit pour le Tertre le chantier du toit qui a débuté le 2 juin 2022.

Le logis central a été terminé le 9 novembre. – L’aile nord est actuellement en chantier jusqu’à fin décembre. – L’aile sud suivra de janvier jusqu’à fin février. – Il restera environ un mois de chantier pour chacune des échauguettes. – L’achèvement des travaux s’annonce pour fin avril 2023.

Béatrice Limon projette et commente une vidéo de 9 mn sur la restauration du toit, réalisée par Adrien Jean-Robert à partir de documents recueillis par l’entreprise, les couvreurs et charpentiers, la famille et les amis. On y voit différentes étapes de ce chantier colossal, le travail des couvreurs et des charpentiers sous la charpente et sur le toit, le transport des matériaux, la découpe, la pose au clou… 

La collecte a rapporté jusqu’à présent 65 000 euros Béatrice Limon remercie chaleureusement tous les donateurs présents et absents.

Un toit pour le Tertre a obtenu la Mission Bern pour la somme de 96 000 euros – L’opération reçoit le soutien du Département de l’Orne et de la DRAC

Initialement le chantier de restauration portait uniquement sur le logis central, mais grâce au soutien de la Fondation du patrimoine et à l’engagement personnel du délégué régional Olivier Gronier, le chantier s’est étendu aux deux ailes latérales puis aux échauguettes.  

Des ardoises pour le Tertre !

Calquée sur la précédente exposition-vente des cadres A4 offerts par les artistes, la propriétaire Anne-Véronique de Coppet organise cette fois une exposition d’ardoises peintes : les vieilles ardoises patinées par les éléments et les années sont confiées aux artistes volontaires qui les rendront peintes selon leurs inspirations et leurs techniques, collées sur une petite plaque de contreplaqué ; ces plaquettes seront toutes de même dimension pour créer une unité, ce qui n’est pas le cas de ardoises qui sont de tailles différentes, parfois un peu cassées ou irrégulières.

Le prix aussi sera unique, 150 euros par ardoise sans distinction. – Le projet a déjà du succès auprès des artistes et quelques ardoises peintes sont exposées à titre d’exemple. Des ardoises vierges attendent et sont à la disposition des peintres à l’issue de l’assemblée et au cours de l’hiver.

Avenir de l’association – Perspectives

Laurent Bousquet reprend la parole pour insister sur la nécessité de développer et pérenniser les Amis du Tertre. Trouver de nouveaux mécènes : les dons donnent lieu à une réduction d’impôt de 66% et cet argument peut être déterminant.   

Béatrice Limon rappelle qu’il existe pour le Tertre une Page Instagram : maisonrmg (Le Tertre Roger Martin du Gard) qui a notamment publié de nombreuses photos et vidéos tout au long des travaux depuis le 2 juin.

Rappel des buts de l’association : « L’association a pour but d’aider à la sauvegarde du château du Tertre et de ses dépendances, dans le respect de son passé culturel et en vue d’y accueillir étudiants, stagiaires et chercheurs. Dans ce but, elle participe à la restauration et à l’aménagement des lieux. » (Journal officiel, novembre 1996).

Jean Pierre Mavit évoque l’idée de mettre en valeur le jardin et la serre en regardant du côté des Arts maraîchers.

Complémentarité des deux associations domiciliées au Tertre

Béatrice Limon rappelle que les Amis du Tertre et l’association Maison Roger Martin du Gard dont elle est la directrice bénévole sont parfaitement complémentaires. La première se consacrant essentiellement à l’entretien et à la restauration de ce magnifique patrimoine, mais aussi à quelques manifestations culturelles notamment les expositions et concerts, la seconde, dédiée essentiellement à l’organisation de l’activité culturelle et la formation, organisation des résidences, créations, conception de journées littéraires, festivals, ateliers d’écriture. Sans murs et toits solides pas de résidences possibles et … des murs et des toits qui abriteraient une coquille vide n’auraient pas de sens !